POPulisme et mémoire courte...

La propagande du POP faite sur le dos du travail des autres!
A lire la propagande du POP pour les prochaines élections, on découvre quelques perles. 
On y lit en effet par exemple que c'est grâce au POP qu'il y aura une piscine couverte. Ils oublient de dire que ce projet est directement issu du gros travail de la commission temporaire des sports, commission dont les conseillers généraux POP avaient refusé en bloc la constitution. Si cette piscine voit le jour c'est donc plutôt grâce au PLR, aux verts, au PS et au PDC.
Plus décevant et tout sauf collégial, le POP affirme que c'est grâce à leur travail que les finances de la commune vont bien. Ils oublient peut-être de dire qu'il y a 5 conseillers communaux au Locle et que les 2 popistes sont de fait minoritaires. Rappelons aussi que ce n'est pas un popiste qui tient les
cordons de la bourse dans notre Ville. Le chef du dicastère des finances est l'excellent Claude Dubois (PLR) qui a succédé à Charles Haesler (PLR), lui même successeur de Jean-Pierre Duvanel (PLR).

Ne vous trompez pas, le POP n'est pas le gardien de la dette communale! Rappelez-vous au contraire la gestion calamiteuse du dossier de l'Ancienne Poste qui a vu les factures oubliées faire exploser les crédits prévus. Il n'y a pas eu de vision globale des coûts, par conséquent les travaux ont coûté des millions de plus... et il a été nécessaire d'engager du personnel supplémentaire pour le suivi lacunaire des chantiers.

Sans les garde-fous de droite, nos finances auraient pâli depuis longtemps. Le PLR se bat au Conseil communal et au Conseil général pour qu'on se souvienne constamment que nos moyens proviennent avant tout de l'argent du contribuable. Nous n'avons pas le droit de le gaspiller inutilement!

Finalement rappelons qu' au travers de ses différentes interventions durant les séances du Conseil général, le POP tire à boulets rouges sur le capitalisme, sur les entreprises et sur les patrons! Or, dans sa propagande, le POP se vante de la bonne santé financière de la Commune... Or, cette santé est en bonne partie due à la bonne marche de nos entreprises! Ce double discours est cynique, nous le dénonçons! Le POP ne défend et ne favorise pas les entreprises qui dynamisent notre région, mais s'attribue ensuite la santé financière de la Ville! Incohérence et cynisme, quand tu nous tiens...


Menu principal

Archives