La campagne est lancée

Votation communale du 3 avril 2016: 2x OUI à l’avenir de la Mère Commune !

La campagne en vue de la votation communale du 3 avril est lancée. Il s'agit de s'exprimer sur un sujet très important: Acceptons nous d'augmenter le temps de travail de notre éxécutif au vu des immenses défis qui nous attendent?

Le Conseil général a pris la décision d'augmenter le taux d'occupation de nos Conseillers communaux de 50% à 80%. Le POP a combattu cette décision par un référendum.

Pourquoi avoir un Conseil communal professionnel en ville du Locle ?

Il y a 30 ans, les affaires communales pouvaient facilement être traitées par des Conseillers communaux de milice. Aujourd’hui, délocalisation d’entreprises, paupérisation, hausse substantielle du trafic, bruit, pertes d’emplois et augmentation du chômage, augmentation des primes d'assurance maladie et baisse des subsides de toute sorte, acharnement du canton à rendre notre commune pauvre et répulsive, entre autres, sont des réalités que nous devons tous prendre au sérieux. Cette tendance risque de s’accroître si nos autorités sont absentes de la scène politique pour cause de mi-temps. La Ville du Locle doit impérativement être aussi bien défendue que les 4 autres grandes communes du canton, qui ont compris la nécessité d’avoir des Conseillers communaux professionnels.

Pour toutes ces raisons, le Conseil général, employeur du Conseil communal, a décidé de mettre en place une commission occasionnelle afin de discuter, en bonne intelligence, du fonctionnement futur de l’exécutif loclois.

Cette commission, composée de 4 membres du POP, 3 membres du PLR, 1 membre des Verts et 1 membre du PS, a travaillé pendant plus de 6 mois et a adopté son rapport à l’unanimité de ses membres. Tous sans exception ont affirmé être d’accord, avec l'approbation de leur parti respectif, de proposer au Conseil général qu’il accepte une augmentation du taux d’occupation du Conseil communal à 80%. Le dépôt de ce rapport au Conseil général était soumis à la condition que la majorité de chaque groupe politique y consente, ce qui fut le cas. Car le constat partagé par l’ensemble des partis politiques du Locle est le suivant : « La teneur du mandat actuel du Conseil communal, n’est plus adaptée à la réalité hyper complexe de la situation d’aujourd’hui ».

Le salaire des Conseillers communaux sera proportionnel au taux actuel, ni plus, ni moins: La rémunération restera en harmonie avec les salaires actuels. Il n’y aura donc pas d’augmentation à proprement parler. Ainsi, même à 80%, un Conseiller communal gagnera bien moins qu’un professeur d’université ou qu’un directeur de PME. Et il est important d’affirmer que les Conseiller communaux devenus professionnels continueront à offrir les quelques centaines d’heures bénévoles annuelles, auxquelles il n’a jamais été question qu’ils se soustraient.

Les partis communaux soutiennent la position de la commission et leurs Conseillers généraux. Il est en effet de notre responsabilité de nous donner, rapidement, les moyens de défendre pleinement les intérêts de chaque Locloise et de chaque Loclois. Il nous faut donc accepter que nos Conseillers communaux s’investissent pleinement pour notre commune, en augmentant leur taux d’occupation à 80%.

Le 3 avril prochain, votons 2x OUI pour un Conseil communal professionnel !

Le PLR recrute

Le Parti Libéral Radical du Locle recrute!!!

- Vous voulez participer aux décisions importantes pour votre Qualité de Vie, locale, cantonale et bien plus?

Lire la suite : Le PLR recrute

Sous-catégories

Menu principal

Archives